En Somalie, le projet Sauvetage des vies et restauration des moyens de subsistance (des communautés) ainsi que le projet d’apprentissage et de suivi y étant directement lié ont un objectif commun : des moyens de subsistance améliorés pour les communautés vulnérables. Les bénéficiaires des projets sont les agriculteurs, les ménages à faible revenu et fragiles, mais aussi les classes sociales défavorisées comprenant entre autres les ménages dirigés par des femmes.

Ces projets sont synonymes de succès, tant pour VSF-Suisse que pour les communautés concernées. Un bénéficiaire du programme SMLP* explique ci-après de manière impressionnante comment les mesures mises en œuvre ont affecté sa vie :

« Avant, je ramassais les ordures à mains nues, mais maintenant j’utilise la brouette et la bêche fournies par IP. Nous avons reçu des semences pour faire pousser de la nourriture pour nos familles et de l’herbe pour nos animaux. J’ai utilisé le matériel agricole fourni pour préparer correctement ma terre pour la saison des plantations. Nous avons également reçu une formation sur les bonnes pratiques agricoles telles que l’espacement et le stockage adéquat de l’herbe du Soudan dans des boîtes à foin. Je m’attends à une très bonne« .

L’herbe dite du Soudan se caractérise par sa résistance à la sécheresse et convient donc à la plantation dans les zones semi-arides comme celles que l’on trouve en Somalie. Elle peut notamment interrompre la croissance pendant la sécheresse et la reprendre plus tard. D’une part, le programme de suivi et d’apprentissage s’est penché sur l’efficacité des mesures mises en œuvre. comme par exemple la résistance des plantations aux conditions locales En outre, les programmes d’apprentissage ont permis de former les bénéficiaires à la production de fourrage, ce qui est bénéfique pour le bien-être des animaux et des êtres humains.