Nombre de nos projets ont pour objectif spécifique de consolider l‘autonomie des femmes. Pourquoi ?

  1. 75 % de toutes les personnes dans le besoin dans le monde sont des femmes et des enfants.
  2. Bien que plus de 50 % de la nourriture dans le monde soit produite par les femmes, 70 % de toutes les personnes souffrant de la faim sont justement des femmes.
  3. Si les femmes disposent de leur propre revenu, elles l‘investissent dans la famille, par exemple dans une meilleure alimentation ou dans les frais de scolarité des enfants.

Notre aide aux femmes renforce donc l‘ensemble de la famille et de la société. «Je suis fière de moi» nous a dit par exemple Mme Fanta Damba, vendeuse de lait soutenue par VSF-Suisse à Bamako, au Mali. Grâce à ses ventes, elle peut générer un revenu et en même temps fournir aux familles et aux enfants de son quartier du lait riche en protéines.

La vente rend les femmes plus fortes

La vendeuse de lait Fanta Damba devant son kiosque à lait à Bamako, au Mali. VSF-Suisse a cofinancé l‘achat du kiosque et lui a procuré une formation complémentaire en matière d‘hygiène du lait, de comptabilité et de marketing. Le succès des ventes de Fanta Damba lui a permis de transformer son kiosque en un magasin de quartier et ce, en utilisant ses propres ressources.

Les coopératives renforcent le rôle des femmes

VSF-Suisse encourage les femmes au renfort mutuel – par exemple sous forme de coopérative. Ainsi, elles peuvent mieux sauvegarder leurs intérêts et échanger leurs expériences. Ceci est important pour garantir leurs revenus de manière durable.

Les formations garantissent l‘autonomie des femmes

Emeline Kadjatatal, la première femme travaillant dans le domaine de la santé animale dans sa région au Togo, ici avec le matériel fourni par VSF-Suisse. Elle soigne et vaccine surtout les moutons, les chèvres et les poulets. Sa formation VSF et sa clientèle fidèle lui assurent un revenu.

 

 

Sources:1., 2.: UNFPA; 3.: OECD

Photos: © Tom Martin, martinandmartin.eu