Photo : L’activité principale de VSF-Suisse est l’établissement de services vétérinaires. Éthiopie, 2022.

Nous sommes heureux de fêter cette année les 35 ans d’existence de VSF-Suisse. L’organisation n’a cessé de se développer au cours des 35 dernières années et se présente aujourd’hui comme une entité établie dans la coopération internationale. Cette année nous offre l’opportunité de faire le point et de réfléchir à ce qui a été accompli. En même temps, les crises et des défis actuels dans nos pays d’intervention nous incitent à renforcer d’autant plus notre engagement en faveur des personnes les plus vulnérables et de leurs animaux.

VSF-Suisse a été établie en tant qu’association en 1988 par des étudiants en médecine vétérinaire de l’Université de Berne. Leur grande vision et des milliers d’heures de bénévolat ont abouti, quelques années plus tard, au déploiement des deux premiers projets au Soudan et en Gambie. En 1995 VSF-Suisse installait son siège à Berne. Au cours des années suivantes, l’organisation n’a cessé de croître et de se professionnaliser.

Aujourd’hui, VSF-Suisse emploie 155 personnes, réparties dans cinq bureaux-pays en Éthiopie, au Kenya, au Mali, au Soudan du Sud et au Togo, ainsi qu’au siège à Berne. Nos équipes en Afrique sont dirigées par des cadres locaux et se composent de vétérinaires, d’expert-e-s d’autres domaines et de personnel administratif.

Partenaire sollicité par les organisations internationales et les bailleurs de fonds publics pour la mise en œuvre de projets de développement et d’aide d’urgence, VSF-Suisse gère désormais environ 40 à 50 projets par an dans huit pays d’Afrique de l’Ouest et de l’Est, pour un montant total de 7 à 9 millions de francs suisses en moyenne.

Services vétérinaires – et plus encore

L’activité principale de notre travail reste l’établissement de services vétérinaires de base à travers la formation et l’équipement d’agent-e-s de santé animale, la réalisation de campagnes de vaccination et la distribution de fourrage et d’animaux sains aux populations particulièrement vulnérables.

Nous conseillons également les éleveurs en matière d’élevage, de mesures sanitaires et de prévention des maladies, réduisant ainsi les conséquences des maladies transmises par les animaux aux humains. De plus, les mesures de protection de l’environnement et la gestion durable des ressources naturelles jouent un rôle important dans tous nos projets et contribuent à la réduction de conflits.

Enfin, nous aidons les producteurs à commercialiser leurs produits et à créer de nouvelles chaînes de valeur. La vente de produits d’origine animale permet aux familles d’obtenir un revenu qui leur permet d’assurer leur approvisionnement de base et d’accéder, par exemple, à l’éducation ou aux services de santé. VSF-Suisse soutient ainsi les personnes sur le chemin de l’autonomie et crée des perspectives durables.

Une année pleine de défis

Nous avons devant nous une année de célébration, au cours de laquelle nous pourrons marquer cette étape importante et l’empreinte de 35 ans d’activité. Mais il est évident que cela ne signifie pas que nous puissions nous reposer. Car 2023 apportera, elle-aussi, de nombreux défis pour les personnes pour lesquelles s’engage VSF-Suisse.

En effet, il est à craindre que ce n’est que cette année que les effets catastrophiques sur la sécurité alimentaire de la sécheresse qui sévit depuis deux ans dans la Corne de l’Afrique n’atteignent leur apogée. La situation alimentaire est également tendue en Afrique de l’Ouest. La région connaît en outre une instabilité politique croissante et le changement climatique constitue ici aussi une menace croissante pour la vie et les moyens de subsistance des populations.

Nous sommes certains que, grâce à l’engagement de nos collaborateurs passionnés et au précieux soutien de particuliers et de partenaires institutionnels, nous pourrons continuer à contribuer de façon importante à soulager les souffrances et à améliorer les conditions de vie. Et ce, s’il le faut, pour les 35 prochaines années !