Le village pastoral de Bokola kébélé[1] est situé dans la région d’Oromia, en Éthiopie. En novembre 2020, lorsque VSF-Suisse a entamé une « évaluation des capacités des installations One Health » dans le cadre du projet One Health Units for Human, Environment, Animal and Livelihoods (HEAL), il s’est avéré que le poste vétérinaire de Bokola n’était plus fonctionnel et abandonné depuis six ans.

L’accès aux services vétérinaires à Bokola kébélé était inenvisageable, ce qui obligeait les personnes à parcourir minimum 30 kilomètres pour se procurer des médicaments vétérinaires, engendrant ainsi des coûts supplémentaires inutiles. Au cours de la collecte des données de l’évaluation, la plateforme Multi-Stakeholders Innovation (MSIP) a identifié la question de la santé animale en tant que problème complexe majeur et a recommandé la réhabilitation du poste vétérinaire de Bokola ainsi que le rétablissement de services de santé animale en tant qu’intervention systémique. De plus, VSF-Suisse a pris connaissance qu’il n’y avait pas seulement la communauté de Bokola kébélé, mais également six autres communautés voisines qui dépendaient de ce poste vétérinaire. Cela impliquait que cette installation était « un élément crucial en péril ».

En 2021, le poste vétérinaire de Bokola a été rénové et l’installation d’une unité de One Health (OHU) – intégrant la santé humaine, animale et environnementale – a été aboutie. Les travaux de réhabilitation menés par VSF-Suisse ont impliqué la rénovation du bâtiment, la mise en place de nouveaux équipements, ainsi que la fourniture de médicaments et de matériel médical. De plus, VSF-Suisse a favorisé la prestation de services vétérinaires durables en instaurant un système de roulement pour l’approvisionnement en médicaments vétérinaires. La distribution de médicaments essentiels au lancement, ainsi que d’équipements médicaux, a facilité le rétablissement des services vétérinaires, marquant un tournant significatif dans l’histoire.“Si le projet HEAL n’avait pas rénové le poste vétérinaire de Bokola, nous aurions perdu tout le bétail ayant survécu à la sécheresse à cause de maladies », a déclaré Kiyu, le vice-président kébélé. De plus, HEAL a facilité des formations de renforcement des capacités pour les prestataires de services de première ligne des OHUs, notamment les assistant-e-s en santé animale, les professionnel-le-s de santé humaine, les agent-e-s de vulgarisation sanitaire et les expert-e-s NRM ) sur l’approche One Health, les maladies zoonotiques et la sécurité alimentaire.

Actuellement, le poste vétérinaire de Bokola, partie intégrante de l’OHU de Bokola, s’occupe de plus de 5 000 bovins, 15 000 chèvres et moutons ainsi que 300 chameaux dans la communauté et ses environs. “Grâce à un modèle de services statiques et mobiles, le poste vétérinaire de Bokola a réussi à desservir une grande partie de la communauté pastorale, qui aurait été inaccessible”, a souligné Dida Abatanu, assistant en santé animale au poste vétérinaire de Bokola. Les services de santé animale proposés comprennent le traitement du bétail, la vaccination, l’écornage, la castration, la chirurgie mineure, la surveillance et le signalement des maladies, ainsi que la sensibilisation. La communauté bénéficie de services payants à un tarif abordable, les recettes générées étant réinvesties pour reconstituer périodiquement le stock. VSF-Suisse fournit occasionnellement des médicaments vétérinaires supplémentaires afin de renforcer le système de financement des soins de santé animale, tout en encourageant le poste vétérinaire à fonctionner de manière indépendante et durable. Selon Guyo Kala, président kébélé, la morbidité et la mortalité du bétail ont considérablement diminué. Il a ajouté : « La santé de nos animaux est la base de notre vie. Nous sommes reconnaissants à VSF-Suisse et aux donateurs pour leur soutien ». Cela montre l’importance des services de santé animale pour les moyens de subsistance des éleveurs.

HEAL est un programme phare qui est déployé en Ethiopie, en Somalie et au Kenya. Il est principalement financé par la Coopération suisse au développement (DDC) et est mis en œuvre par VSF-Suisse en collaboration avec les partenaires du consortium – ILRI et Amref. Ce projet est innovant et le premier du genre dans la Corne de l’Afrique à promouvoir et à mettre en œuvre une approche unique de la santé.


[1] Kébélé désigne la plus petite sous-division administrative et est équivalent à un quartier ou à une zone rurale restreinte

Wesinew Adugna
Directeur de programmes
Éthiopie
Jarso Jaldessa
Field Office coordinateur
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER
Recevez des nouvelles de nos activités, des aperçus de nos projets, des mises à jour sur les pays, des histoires intéressantes et bien plus encore... Nous nous réjouissons de vous accueillir !
Ce site web utilise des cookies pour vous garantir une expérience optimale.
Ce site web utilise des cookies pour vous garantir une expérience optimale.