Renforcer la résistance à la sécheresse par des moyens de subsistance durables dans le comté d’Isiolo

Aperçu du projet

Pays

Kenya

Nom du projet

DRIC

État du projet

Actif

Durée

Début 27.12.2019
Fin 26.12.2023
48 mois

Budget

4 500 000 EUR

Financé par

En collaboration avec

  • Comitato Collaborazione Medica
  • E4IMPACT Foundation
  • Social Ministry Research Network Centre Somirenec
  • WeWorld Onlus

Zone du projet

Sujets

Tags

 

Contexte

 

Les pastoralistes et agro-pastoralistes constituent la majorité des habitants du comté d’Isiolo, et leurs moyens de subsistance sont sans cesse menacés par la sécheresse et l’imprévisibilité des précipitations. Tout ceci entraîne une baisse des rendements agricoles, une faible productivité du bétail, une forte mortalité du bétail, de faibles revenus et une insécurité alimentaire. Le projet DRIC s’attaque à cette vulnérabilité par le biais de l’approche multisectorielle One Health qui englobe la santé humaine, la santé animale et les interventions environnementales, ainsi que par la création et la facilitation d’une plateforme commune pour la coordination au niveau institutionnel et le partage des bonnes pratiques. Reconnaissant que la paix ne découle pas automatiquement de l’amélioration des moyens de subsistance, l’action comporte également des composantes spécialisées pour travailler sur la résolution des conflits, la paix et la stabilité. L’action est alignée sur le Cadre Commun de Programme (CPF) de l’Autorité Nationale de Gestion de la Sécheresse (NDMA) et sur la stratégie kenyane « Ending Drought Emergencies » (EDE) qui se concentre sur les 23 comtés les plus exposés à la sécheresse au Kenya.

 

Objectifs et activités

 

L’action vise 120 villages avec un total de 5 218 ménages. Sur la base de la taille moyenne des familles du comté, soit six personnes, cela représente environ 30 000 personnes. En utilisant une méthodologie basée sur les groupes, nous fournissons un large éventail de soutien social et technique aux pastoralistes et aux agro- pastoralistes. Celui-ci couvre la gestion des pâturages, la production de fourrage, l’élevage et le soutien vétérinaire ainsi que le développement d’entreprises de produits animaliers et l’information climatique. Le tout est complété par des mesures de renforcement des capacités, d’autonomisation économique et de diversification des moyens de subsistance. VSF-Suisse est à la tête d’un consortium d’ONG expérimentées et bien implantées à lsiolo: Comitato Collaborazione Medica, E4IMPACT Foundation, Social Ministry Research Network Centre, et WeWorld Onlus.

 

Résultats attendus

 

Résultat 1 : Amélioration de la résistance face à la sécheresse, de la production du bétail/d’une agriculture centrée sur la nutrition, le tout intégré aux stratégies de résolution des conflits et de consolidation de la paix.

Résultat 2 : Les principaux actifs productifs des ménages et les investissements communautaires sont construits de manière durable et les capacités de récupération contre les sécheresses récurrentes sont renforcées avec un accent particulier sur l’autonomisation économique des femmes.

Résultat 3 : Le comté d’Isiolo, ses autorités et ses habitants sont habilités à traiter les questions de sécurité alimentaire et de nutrition. Les mesures comprennent un système de collecte de données amélioré et une collaboration intersectorielle, la facilitation de l’engagement politique local et la sensibilisation.

 

Lesquels des 17 objectifs de développement durable des Nations Unies ce projet poursuit-il ?

 

              

Autres projets dans le pays