One Health en action : le projet HEAL

Aperçu du projet

Nom du projet

One Health Units for Humans, Environment, Animals and Livelihoods (OH4HEAL)

État du projet

Actif

Durée

Début

01.03.2019

Fin

31.10.2024

Budget

CHF 8’000’000

Financé par

 

Partenaires

 

 

 

Zone du projet

Sujets

Tags

Le projet HEAL

One Health est une approche intersectorielle qui reconnaît le lien étroit entre la santé des personnes, la santé des animaux et notre environnement. Le projet One Health Units for Humans, Environment, Animals and Livelihoods (HEAL) de VSF-Suisse utilise cette approche pour améliorer le bien-être et la résilience des communautés vulnérables dans les zones pastorales et agro-pastorales d’Éthiopie, de Somalie et du Kenya. Le projet vise à remodeler la prestation des services vétérinaires et médicaux en créant des unités One Health (One Health Units – OHU). Ces unités faciliteront les interactions et la coordination entre les services gouvernementaux, les prestataires de services privés et les communautés. Elles devraient renforcer les services de santé humaine, animale et environnementale et aider à développer des stratégies durables pour faire face aux changements climatiques, tout en étant financièrement rentables. 12 OHUs sont pilotées sur les sites du projet HEAL en fonction des besoins les plus importants de nos parties prenantes. Comme la mobilité des communautés pastorales exige des solutions qui ne se limitent pas à une zone géographique définie, les unités peuvent être soit mobiles, soit fixes, selon les différentes zones cibles. L’approche régionale de HEAL couvre les zones frontalières de l’Éthiopie, de la Somalie et du Kenya, offrant l’avantage d’atteindre les communautés qui se déplacent au-delà des frontières régionales et nationales, indépendamment de leur emplacement actuel.

Des partenariats solides pour un impact fort

Le projet HEAL réunit trois partenaires qui sont des experts dans leurs domaines respectifs : VSF-Suisse pour la santé animale, le Comitato Collaborazione Medica CCM pour la santé humaine, et l’International Livestock Research Institute ILRI pour la recherche sur la santé animale, la gestion des ressources naturelles, et la recherche d’impact. Chacun des partenaires a un parcours reconnu dans la mise en œuvre pratique de One Health, des réseaux locaux bien établis, et une vaste expérience dans le développement des capacités.

Une approche participative et preuve de l’efficacité de One Health

HEAL suit une approche participative dans l’application de One Health en veillant à ce que les communautés vulnérables, les prestataires de services et les institutions gouvernementales participent à chaque étape du projet : de l’identification des problèmes à la mise en œuvre des solutions en passant par la gestion du transfert des responsabilités et des processus à la fin du projet. Le projet s’engage en outre envers la communauté via les plate-formes d’innovation multipartites (MSIP) qui fournissent un dispositif pour comprendre les besoins des femmes et des hommes dans les communautés et s’assurer qu’ils sont pris en compte dans les services fournis par les OHU. Les MSIP vont également promouvoir le processus de renforcement des capacités des communautés ainsi que des autorités locales et faciliter une réponse rapide aux catastrophes naturelles et aux urgences sanitaires. Grâce aux MSIP et sur la base d’une reconnaissance accrue des femmes dans la gestion du bétail, le projet développera un flux de travail pour renforcer le pouvoir de décision des femmes et leur accès aux ressources.

Veuillez visiter www.oh4heal.org pour plus d’information.

Le programme est soutenu par la Direction du développement et de la coopération (DDC), Département fédéral des affaires étrangères (DFAE).

Lesquels des 17 objectifs de développement durable des Nations Unies ce projet poursuit-il ?

 

Autres projets dans le pays

Projets actifs