Amélioration de la sécurité alimentaire et protection des moyens de subsistance (Projet HRF)

Aperçu des projets:

Pays

Éthiopie

Nom du projet

HRF

État du projet

terminé

Durée

Début 23.01.2012
Fin 23.01.2013
12 mois

Budget

USD 606’347

Financé par

UN OCHA

Zone du projet

Sujets

Tags

Contexte du projet:

La sécheresse qui frappe la Corne de l’Afrique fait des ravages. En Ethiopie en 2008, 4.6 millions de personnes ont eu besoin de l’aide alimentaire d’urgence. La région Somali à la frontière de l’Ethiopie et de la Somalie est particulièrement vulnérable. C’est là que VSF-Suisse a conduit un projet d’aide d’urgence en distribuant de la viande aux populations en détresse. Avec un impact positif allant au-delà des bénéficiaires directes. La région aride de Somalie, gravement touchée par la sécheresse, souffre de pénuries d’eau et de pertes de récoltes régulières. Dans les districts ciblés, la communauté vit traditionnellement de l’élevage. Conséquence directe de la sécheresse, les prix des aliments ont explosé.

Les animaux, en particulier les chameaux, occupent une place de choix pour les populations. . Les gens savent comment s’en occuper, ils connaissent leurs besoins, savent utiliser leurs produits, cuisiner leur viande. et considèrent même que la viande aurait des vertus «médicales» – l’apport de protéine ayant un impact positif sur la santé. Comme le dit Asma Sheikh Mohamed: «Avant l’intervention de VSF-Suisse tout le monde était tout le temps malade, surtout les enfants. Ce n’est qu’après l’intervention de VSF-Suisse que nous avons réalisés que ce n’était pas une maladie, mais un manque de protéines».En distribuant de la viande, VSF-Suisse s’inscrit donc dans une démarche culturellement appropriée et adéquate pour les populations locales.

Ce type d’aide d’urgence est de la plus haute importance pour les populations affectées par la malnutrition. Même si ces projets ont un impact positif immédiat sur les communautés, ils ne peuvent être que le début de quelque chose de plus grand. Après la phase d’aide d’urgence, VSF-Suisse apporte un soutien durable avec des projets qui ont le but de générer de revenus pour les communautés. de cette facon populations survivre durablement à les sécheresses

Projet:

Le projet dans la région somalienne a soutenu 500 ménages souffrant de la sécheresse en distribuant des bons de viande. L’étude de l’impact du projet a montré que cette aide d’urgence a eu de nombreux effets bénéfiques. Tout d’abord, les bénéficiaires sortent de la malnutrition grâce à la distribution de viande. Les protéines apportent rapidement une amélioration de leur état de santé qui leur permet de recouvrer l’énergie et de s’adonner à nouveau à des activités au bénéfice de la famille. D’autre part, la distribution des bons de viande a permis de faire circuler l’argent dans les communautés villageoises et de soutenir le marché local.

Mais la distribution de viande a des effets sur toute la communauté, au-delà des bénéficiaires directes. En effet, VSF-Suisse achète de la viande aux boucheries locales, tenues principalement par des femmes. Cette demande supplémentaire engendre du revenu pour les groupes de femmes et participe à l’amélioration du bien-être de ces ménages. En plus le projet a infusé une énergie positive aux entrepreneurs de la coopérative de bouchers:«L’Ethiopie veut devenir un pays à revenu intermédiaire jusqu’en 2025. Nous, les membres de la coopérative Tawakar ont la même aspiration pour nos familles!»constate Assel Abdi, cheffe de la coopérative De plus, les vétérinaires de VSF-Suisse interviennent sur les troupeaux existants ce qui améliore la santé animale en général. Par exemple, dans la région de Gode, le taux d’avortements chez les chamelles était de 50% au début de l’intervention, un taux élevé lié aux maladies sévissant sur les troupeaux. Grâce à l’intervention des vétérinaires, l’état de santé des animaux s’est amélioré et le taux d’avortements est redescendu à 3%.

Outre les effets déjà mentionnés, les enquêtes menées en parallèle ont également produit des résultats inattendus : La santé des femmes enceintes et des mères allaitantes a été grandement améliorée pendant l’intervention. En outre, les femmes souffrant de “dig-lahan”, l’anémie, pourraient se rétablir complètement grâce aux protéines supplémentaires. Enfin et surtout, le projet a également eu un impact positif sur la fertilité des femmes et des hommes qui en ont bénéficié.

 

D’autres projets dans le pays

Projets actifs

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

News: