Soutien à la santé animale au Puntland

Aperçu des projets:

Pays

Somalie

Nom du projet:

PAHS

État du projet

terminé

Durée:

Début: 16.05.2014
Fin: 15.08.2015
12 mois

Budget

CHF 450’000

financé par

DDC

Zone du projet

Sujets

Tags

Contexte du projet:

Le Puntland est une région autonome de Somalie qui dépend dans une très large mesure de l’élevage. Toutefois, le secteur de l’élevage a été gravement gêné au fil des ans par des sécheresses, des inondations et l’exclusion du commerce international. Par voie de conséquence, ce secteur ne peut pas atteindre son potentiel et contribuer à une meilleure sécurité alimentaire.

En outre, les régions pastorales du Puntland sont caractérisées par le manque, voire l’absence, de services vétérinaires De mauvaises routes et voies de communication nuisent à la diffusion en temps opportun d’informations sur la santé animale. Il est ainsi difficile notamment d’apporter une réponse appropriée aux épizooties, qui peuvent facilement se propager et occasionner d’énormes pertes.

VSF-Suisse a une longue expérience de l’élevage en Somalie. Nous avons implanté un grand nombre de projets dans le Puntland. Ces projets ciblaient ainsi la santé animale et l’industrie de la pêche, et nous avons également apporté notre soutien aux marchés de la viande et du lait ainsi qu’aux personnes déplacés.

 

Projet:

Les principaux bénéficiaires de ce projet sont les communautés pastorales et les fournisseurs de services vétérinaires. Des soins de santé animale seront dispensés à des foyers pauvres disposant principalement de petits ruminants et d’un nombre limité d’animaux d’élevage. Ils seront identifiés par les anciens de la région et par des comités de développement communautaire La priorité sera donnée aux ménages ayant une femme à leur tête.

Avant que les cheptels ne commencent à être traités, une enquête sera menée sur la santé des élevages dans le but d’identifier les maladies communes. Les soins de santé animale seront fournis par un réseau attaché à une pharmacie afin de garantir l’accès aux médicaments. Les soins de santé animale seront fournis par un réseau attaché à une pharmacie afin de garantir l’accès aux médicaments Les membres de ce réseau reçoivent une formation supplémentaire pour accroître leurs capacités. Chaque réseau sera relié à une pharmacie afin d’avoir toujours un accès suffisant aux médicaments vétérinaires. Le propriétaire de la pharmacie suivra une formation, à l’instar des membres du réseau, et la pharmacie sera approvisionnée en médicaments vétérinaires.

 

Le projet accorde une attention particulière aux maladies zoonotiques, qui peuvent être transmises aux hommes par les animaux. Des messages expliquant comment s’en prémunir seront diffusés à la radio et sur des posters.

 

Dans les régions reculées, en raison du manque d’accès aux services vétérinaires, les éleveurs tentent souvent de traiter eux-mêmes leurs animaux. Il arrive qu’ils ne tiennent pas compte des délais de rétractation des médicaments, si bien que l’on en retrouve parfois des traces dans les produits animaliers, ce qui n’est pas sans risque pour la santé publique. Au moyen d’ateliers et de messages diffusés à la radio, les pasteurs seront sensibilisés aux dangers des résidus médicamenteux.

Projets actifs

Projets terminés