Un mois après le début de la guerre en Ukraine, plus de 3,6 millions de personnes ont fui le pays. On estime à 6,5 millions le nombre de personnes déplacées à l’intérieur du pays. Les besoins en aide humanitaire augmentent de manière exponentielle.

Un garçon et son chien à la frontière entre la Pologne et l’Ukraine. © Alessandro Dalla Pozza

Les gens fuient souvent avec ce qu’ils peuvent emporter avec eux : il s’agit souvent de leurs animaux domestiques. Selon les informations obtenues par VSF International à la frontière polonaise à Medyka, environ 30% des réfugiés ont un animal de compagnie et certains d’entre eux ont besoin de soins vétérinaires.

Normalement, les soins aux animaux domestiques ne font pas partie des tâches de VSF International et de ses membres. Notre activité principale reste le soutien aux communautés pastoarlistes et agro-pastoralistes – dans le cas de VSF-Suisse, dans huit pays d’Afrique. Mais l’urgence et le caractère exceptionnel de la situation en Ukraine nous obligent à agir ici aussi en tant que vétérinaires.

Les animaux domestiques jouent un rôle important dans le bien-être psychologique de leurs propriétaires, en particulier dans cette situation extrême. Prendre soin des animaux de compagnie, c’est maintenir un lien avec la vie que tant de personnes ont dû quitter. Alors que les personnes reçoivent des soins médicaux et du soutien, les membres à fourrure de la famille doivent également être pris en charge : De nombreux animaux arrivent épuisés ou blessés, comme leurs propriétaires.

De plus, contrairement à de nombreux autres pays européens, la rage est toujours présente en Ukraine. L’arrivée soudaine d’animaux domestiques non vaccinés peut constituer une menace sérieuse pour la santé publique et nécessite une réponse immédiate des services vétérinaires locaux.

Pour le moment, nous ne disposons pas d’informations précises sur la situation des animaux d’élevage en Ukraine. Mais il est probable que les animaux d’élevage et leurs propriétaires auront bientôt besoin d’aide. VSF International continuera à surveiller la situation et à évaluer si nous pouvons étendre nos activités pour aider la population ukrainienne.

Deux organisations membres de VSF International s’occupent actuellement activement des animaux de compagnie des réfugiés ukrainiens :

  • Le projet “Seeking Refuge Together” de VSF République tchèque aide les réfugiés ukrainiens qui arrivent en République tchèque et qui ont besoin de soins vétérinaires, de nourriture et de soins pour leurs animaux. L’organisation aide à trouver des cliniques vétérinaires appropriées et propose des services d’interprétation aux cliniques vétérinaires qui s’occupent des réfugiés ukrainiens. Elle gère également un centre d’information sur www.spsom.cz, où les propriétaires d’animaux arrivant d’Ukraine peuvent trouver des informations pertinentes, et fournit un soutien financier. Plus d’informations sur ce programme.
  • VWB/VSF Canada surveille la situation le long de la frontière polonaise et continuera à le faire le long d’autres pays frontaliers. Actuellement, le travail se concentre sur le soutien d’un certain nombre de partenaires locaux importants en Ukraine, afin de fournir de la nourriture et du matériel médical à plus de 700 refuges et gardiens d’animaux locaux. Plus d’informations sur ce programme.

Comment pouvez-vous aider ?

Si vous souhaitez soutenir nos activités en faveur des réfugiés ukrainiens, vous pouvez faire un don directement à nos organisations partenaires :

 

En outre, la Société des Vétérinaires Suisses a rassemblé des informations importantes sur le sujet sur son site web.