Notre expertise

Objectifs stratégiques et approches

 

VSF-Suisse poursuit les trois objectifs stratégiques suivants dans le cadre de ses activités :

  1. Améliorer et rendre plus performants les services de santé humaine et animale dans les communautés mal desservies.
  2. Des systèmes de production et de gestion des ressources naturelles améliorés pour les petits agriculteurs et les éleveurs.
  3. Systèmes de marché plus intégratifs et améliorés avec des acteurs du marché et des prestataires de services qualifiés.

Pour atteindre ces objectifs, VSF-Suisse utilise trois approches thématiques et trois approches transversales. Tous les objectifs et approches, ainsi que leurs liens, sont illustrés dans la Theory of Change à droite. Les différentes approches sont expliquées ci-dessous.

Approches thématiques

One Health

One Health est une approche inclusive qui cherche à optimiser le bien-être des personnes, des animaux et des écosystèmes en reconnaissant leur interconnexion. C’est l’un des principes clés de VSF-Suisse – reflété dans notre slogan “Animaux sains – Personnes en bonne santé – Environnement durable”.

Ces trois composantes ne peuvent pas fonctionner seules et nécessitent une approche intégrée. Seul un environnement sain peut garantir des animaux et des personnes en bonne santé. Après des décennies de travail séparé de ces trois secteurs, une facilitation pour définir conjointement les résultats et les approches est nécessaire. Cela génère des avantages qui ne sont pas possibles autrement, notamment une détection plus précoce des événements sanitaires résultant d’une amélioration de la communication entre les secteurs, la fourniture de régimes de partage des coûts et une meilleure adaptation aux besoins en services des communautés rurales conduisant à un accès et une utilisation accrue des services.

Avec les principales parties prenantes, VSF-Suisse définit des approches One Health portées par plusieurs secteurs de la santé, et met en œuvre, évalue et propose des réformes politiques pour des nouveaux modèles réussis de lutte contre les zoonoses et de renforcement des services de santé dans les zones rurales mal desservies.

Gestion durable des ressources naturelles

Dans les zones pastorales et agropastorales dans lesquelles VSF-Suisse travaille, des millions de personnes sont confrontées aux effets de la dégradation des terres qui menacent leurs moyens de subsistance : baisse des rendements des cultures et des ressources pâturables, mauvaise qualité de l’eau et érosion accrue des sols.

La gestion intégrée des ressources naturelles (GIRN) a une longue histoire dans les prairies sèches du Sahel. Elle vise principalement à améliorer les moyens de subsistance, la résilience des agroécosystèmes, la productivité agricole et les services environnementaux. Dans ses programmes de systèmes de production de petits agriculteurs et d’élevage, VSF-Suisse adopte des principes de gestion intégrée des ressources naturelles :

  • Compréhension de l’accès aux ressources naturelles et des régimes fonciers
  • Participation à la définition des objectifs de la GIRN
  • Une approche écosystémique, par exemple en reconnaissant l’interconnexion des zones arides et des ressources en eau
  • Inclusion multisectorielle aux niveaux local, subnational et national
  • Dialogue et construction de consensus entre les acteurs permettant la formalisation des accords et des mécanismes d’application des lois et politiques existantes.
  • L’apprentissage mutuel et le renforcement des capacités sont des activités transversales qui soutiennent les organisations locales dans la gestion adaptative et permettent des innovations technologiques et politiques dans la GIRN.

Développement des systèmes de marché

Les approches de développement des systèmes de marché (DSM), également connues sous le nom de marchés pour les pauvres ou de développement de marchés inclusifs, sont plus systémiques que les approches classiques de chaîne de valeur.

Elles tiennent compte des “fonctions centrales” du marché (par exemple, l’organisation de l’offre et de la demande) tout en renforçant les services de soutien tels que la fourniture d’intrants aux producteurs et la définition du cadre réglementaire.

Les ap-proches DSM dans le secteur de l’élevage sont nécessaires car les producteurs ont souvent du mal à accéder aux marchés et donc le potentiel économique (emplois, revenus) ne peut pas être libéré. VSF-Suisse fait le point sur les approches DSM en travaillant avec les organisations d’agriculteurs et avec des partenaires systémiques (comme les ministères pour l’établissement des normes ou les syndicats pour la fourniture d’intrants aux agriculteurs).

L’approche DSM est mise en œuvre dans différents secteurs : des bovins et petits ruminants aux produits forestiers non ligneux (par exemple, le karité, le miel). VSF-Suisse combine les avantages des approches DSM avec les forces d’autres ap-proches telles que la GIRN et le développement organisationnel des organisations d’agriculteurs pour éviter de négliger les critères sociaux et environnementaux.

Approches transversales

Agroécologie

VSF-Suisse adopte une approche agroécologique axée sur l’élevage pour améliorer la production durable et les systèmes alimentaires. Une récente revue des principes agroécologiques pour des systèmes alimentaires durables complète les 10 éléments de la FAO en affinant les éléments du sol, de la santé animale et de la diversification. Les principes agroécologiques qui en résultent sont les suivants :

  1. Recyclage
  2. Réduction des intrants
  3. Santé du sol
  4. Santé animale
  5. Biodiversité
  6. Synergie
  7. Diversification économique
  8. Co-création de savoir
  9. Valeurs sociales et régimes alimentaires
  10. Équité
  11. Connectivité
  12. Gouvernance des terres et des ressources naturelles
  13. Participation

VSF-Suisse adhère particulièrement aux dimensions solidaires de l’agroécologie.

Développement des capacités

Cet approche de VSF-Suisse vise à sécuriser et à développer la base d’actifs des communautés avec lesquelles nous travaillons, y compris le capital humain, financier et social. Le développement des capacités pour autonomiser les participants au projet est essentiel. Les efforts se concentrent sur deux dimensions :

Le renforcement des capacités interdépendantes, c’est-à-dire économiques, humaines, politiques, socioculturelles, et le renforcement des capacités de protection.

  • Les capacités économiques se réfèrent à la capacité d’une communauté à investir dans des activités génératrices de revenus.
  • Les capacités humaines se réfèrent à l’alphabétisation pour réaliser de tels changements.
  • Les capacités politiques se reflètent dans les organisations politiques locales telles que les syndicats et les coopératives qui plaident en faveur du changement.
  • Les capacités socioculturelles sont les réseaux et les traditions des communautés pour réali-ser des changements ensemble.
  • Les capacités de protection sont la capacité de la communauté à protéger les plus vulnérables.

Au niveau individuel, VSF-Suisse se concentre sur la formation des agriculteurs et des éleveurs aux techniques agricoles, à l’administration des affaires et à d’autres domaines influant sur leurs moyens de subsistance.

Au niveau organisationnel, l’accent est mis sur le renforcement des organisations agricoles et des coopératives.

Au niveau des systèmes, VSF-Suisse met l’accent sur le renforcement de la défense des intérêts (par exemple, dans les systèmes de marché en renforçant la capacité de plaidoyer des unions laitières) et des droits des paysans.

 

Triple Nexus

VSF-Suisse est active dans des régions en proie à des conflits prolongés ou à des catastrophes naturelles récurrentes, avec d’importantes populations de personnes déplacées à l’intérieur du pays (PDI), une propriété précaire ou d’autres situations marquées par la violence et la discrimination. Dans ces contextes, une approche Triple Nexus a du sens.

Triple Nexus combine l’aide humanitaire, la coopération au développement et des initiatives de consolidation de la paix. Dans de nombreuses parties de la Corne de l’Afrique et des pays du Sahel en Afrique de l’Ouest, VSF-Suisse intègre l’aide humanitaire et les activités de développement (Double Nexus), s’engage dans une gestion de programme sensible aux conflits et favorise l’utilisation pacifique des ressources naturelles telles que les pâturages. Une référence importante est la recommandation de l’OCDE DAC “prévention toujours, développement partout où c’est possible et action humanitaire quand c’est nécessaire”.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER
Recevez des nouvelles de nos activités, des aperçus de nos projets, des mises à jour sur les pays, des histoires intéressantes et bien plus encore... Nous nous réjouissons de vous accueillir !
Ce site web utilise des cookies pour vous garantir une expérience optimale.
Ce site web utilise des cookies pour vous garantir une expérience optimale.