Lait sans frontières :

Sécurité alimentaire et nutritionnelle, revenu et emploi

Aperçu du projet

Pays

Mali

Nom du projet

SKBo – Lait Sans Frontières

Durée

Début

01.01.2024

Fin

31.12.2025

Budget

CHF 629’442

Partenaire
  • Fenalait
  • CAB Déméso
Financé par
  • Direction du développement et de la coopération DDC
  • Swisslos fonds de loterie du Canton de Berne
  • Swisslos fonds de loterie du Canton d’Appenzell-Ausserrhoden
  • Swisslos fonds de loterie du Canton des Grisons
  • Ville de Rapperswil
  • Däster Schild Stiftung
  • Fagus Lucida
  • Greendale Charitable Foundation

Zone du projet

Sujets

Tags

Contexte

Contexte La zone transfrontalière SKBo (Sikasso, Korhogo, Bobo-Dioulasso) est un espace historiquement reconnu pour sa langue, ses échanges commerciaux et ses pratiques culturelles qui relient les communautés de la zone. En moyenne, 70% des ménages possèdent du bétail, et la vente de lait constitue une source de revenus importante pour au moins 30% de la population. Cependant, le niveau de production est très bas par rapport à ce qui pourrait être atteint avec des races bovines améliorées, une bonne alimentation et la santé animale. Ainsi, la situation nutritionnelle et alimentaire est très préoccupante. En 2023, en moyenne 30% des ménages sont en situation d’insécurité alimentaire sévère et 49% sont en situation d’insécurité alimentaire modérée et risquent de basculer dans l’insécurité alimentaire sévère.

Objectif

Le projet vise un développement axé sur la production, la transformation et la commercialisation du lait local. Il vise également à améliorer les conditions de vie, la résilience face à l’insécurité alimentaire et la cohésion sociale des groupes de population vulnérables grâce à une meilleure utilisation des chaînes de valeur.

Approche

Approche de la chaîne de valeur :
L’objectif est de prendre en compte chaque maillon de la chaîne locale du lait pour créer de la valeur ajoutée et professionnaliser les acteurs à chaque étape.

Autonomisation et renforcement des capacités :
Les
mesures du projet visent à autonomiser davantage les ménages dans la chaîne de production en adoptant de bonnes pratiques d’élevage.

Approche « One Health » :
Dans le cadre du projet, les zoonoses sont combattues par des campagnes de vaccination et le déparasitage des animaux. La collaboration avec les services de santé est renforcée pour offrir des GASPAs aux enfants de 6 à 59 mois
qui réagissent sensiblement aux produits animaux.

          Lesquels des 17 objectifs de développement durable des Nations Unies ce projet poursuit-il ?

           

          Autres projets dans le pays

          ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER
          Recevez des nouvelles de nos activités, des aperçus de nos projets, des mises à jour sur les pays, des histoires intéressantes et bien plus encore... Nous nous réjouissons de vous accueillir !
          Ce site web utilise des cookies pour vous garantir une expérience optimale.
          Ce site web utilise des cookies pour vous garantir une expérience optimale.