Aide à la réintégration socio-économique d’anciens enfants soldats

Aperçu des projets:

Pays

Soudan du Sud

Nom du projet:

SERACAF Phase IV

État du projet

terminé

Durée:

Début: 01.05.2018
Fin: 30.04.2019
11 mois

Budget

CHF 939’877

En collaboration avec

UNICEF

Zone du projet

Sujets

Tags

Contexte du projet:

L’ancienne zone administrative du Grand Pibor (GPAA) et l’ancien État d’Unity du Sud font partie des régions qui ont récemment connu une intensification des conflits armés. aggravée par des cycles chroniques de violence intercommunautaire, de vols de bétail, d’enlèvements d’enfants, de déplacements de populations et des meurtres de vengeance. Le conflit frappe durement les femmes, les filles, les garçons et les hommes. Les populations déplacées, les populations les plus vulnérables et/ou à risque sont victimes de graves violations des droits de l’Homme : meurtres, détentions illégales, pillage/destruction de biens, séparation, dangers des mines et des munitions non explosées, violences sexuelles et basées sur le genre, mariage forcé et recrutement forcé Les enfants et les jeunes sont également afféctés par le recrutement forcé. Le conflit fait payer un lourd tribut aux garçons et aux hommes qui ont été enrôlés de force dans des groupes et des forces armés, mais également aux femmes et filles qui sont régulièrement enlevées pour servir en tant qu’épouses ou cuisinières. Cette situation a été aggravée par des niveaux sans précédents d’insécurité alimentaire, de malnutrition et d’épidémie de choléra avec une estimation de 5,548 millions de personnes gravement touchées par l’insécurité alimentaire au printemps 2018.

Projet:

VSF-Suisse soutient la réinsertion socio-économique d’anciens enfants soldats en leur proposant différents programmes d’apprentissage, ce qui leur permet d’apprendre à gagner leur vie de manière autonome. Nous proposons aux jeunes différents programmes de formation professionnelle et une aide au démarrage pour la création d’une entreprise. Par exemple les enfants deviennent des mécaniciens, des coiffeurs et des médecins laïcs sont formés et des cours d’élevage, d’apiculture et de couture sont offerts. Une fois la formation terminée, les enfants et les jeunes bénéficient d’un soutien matériel et d’un mentorat pour réussir la création d’une entreprise Ils apprennent ainsi à gagner leur vie de manière indépendante. Les plus jeunes enfants reçoivent des chèvres ou des moutons pour assurer la subsistance de leur famille. Ces mesures aident les anciens enfants soldats à réintégrer leur famille et leur communauté.

Dans le cadre de ce projet, nous formons les parents et les enfants à la consolidation de la paix et renforçons ainsi la protection des enfants. Grâce à ces formations, les enfants et les jeunes deviennent des ambassadeurs de la paix dans leurs communautés.

Autres projets dans le pays